Club de tir à l'arc d'Angoulême

les Archers des Valois

arc moderne

  • Arcs modernes VS arcs traditionnels

    Si la bataille des archers classiques versus les archers poulies fait rage depuis des décennies, celle opposant les arcs modernes aux traditionnels se fait plus discrète. Mais comme toujours, quand la passion s’en mêle, les sangs s’échauffent et les tireurs sont capables de défendre avec ferveur leur favoris.

    Et toi, plutôt moderne ou tradi ?

    L’arc moderne est fait de matériaux innovants, non ou très peu soumis aux affres du temps, de la température et de l’hygrométrie. Autrement dit, les arcs modernes allient les capacités mécaniques, techniques et la durabilité de leur composants pour en faire des armes très fiables en toute circonstance. Sans cesse développés et poussés plus loin dans la recherche de performance, ce sont des arcs taillés pour faire du score.

    L’arc traditionnel est plus fragile, dans le sens où ses composants, essentiellement du bois et de la fibre de verre pour la rigidité et la protection, sont sensibles aux variations thermiques et hygrométriques. Leur conception reste très pure : elle demeure fidèle aux modèles anciens, au plus proche de la tradition. Ils ne disposent donc pas des études poussées en termes de résistance, durabilité et performance dont disposent les arcs modernes.

    En bref : les deux camps ont des armes bien distinctes. D’un côté la performance et la durabilité accrues, mais un besoin de renouvellement régulier poussé par le marketing des fabricants et la promesse de performances toujours meilleures ! De l’autre le plaisir brut d’un arc dans la tradition, qu’il faut apprivoiser, maîtriser et avec lequel le moindre faux pas technique est fatal : un défi à chaque flèche !

    Mais si les archers ont le cœur partagé sur ce sujet, n’oublions pas une chose : des arcs modernes ont des branches bois et des traditionnels se voient dotés de fibre de carbone… peut-être un heureux mariage entre tradition et modernité ?

×